Accueil > 1ère > ECJS > Thème 2 La nation, sa défense et la sécurité nationale > Intervention française au Mali (2013)

Intervention française au Mali (2013)

vendredi 23 août 2013, par Paul Mougin

Consigne - Décrire l’intervention française au Mali en 2013 :

  • les menaces identifiées
  • les moyens mis en œuvre
  • les objectifs de l’intervention.

Introduction

  • 11 janvier 2013-11 juillet 2013 : 6 mois d’intervention militaire française au Mali (Opération Serval)
  • Pourquoi  ?
  • Certaines menaces identifiées dans le cadre de la Défense nationale (notamment le terrorisme)
  • La possibilité de mettre en œuvre des moyens militaires (troupes positionnées en Afrique)
  • Des objectifs directement ciblés au Mali mais aussi à une échelle plus large (Sahel) et en association avec de nombreux acteurs

1. Les menaces identifiées

Effondrement de l’État du mali

  • Un conflit intra-étatique : le gouvernement malien face à des troupes armées (surtout depuis 2012)
  • Rebelles touaregs pour indépendance ou amélioration de leurs conditions
  • La moitié Nord du Mali conquise par les troupes armées
  • La moitié Sud dangereusement menacée fin 2012 - début 2013 (Bamako)

Montée en puissance des groupes terroristes islamistes

  • fortes capacités militaires, renforcées depuis l’effondrement du régime de Khadafi en Libye
  • zone d’action très large (Sahel, Sahara, Maghreb)
  • puissante intervention au Nord du Mali et avancée vers le Sud et la capitale
  • alliance d’intérêt avec les Touaregs

Extension du conflit

  • Probable extension aux États voisins abritant des populations touaregs
  • Installation durable des réseaux terroristes et amplification de leur action au-delà du Sahara et ses rives
  • menace sur le Niger et ses mines d’uranium, exploitées par Areva pour le compte de la France

2. Les moyens mis en œuvre

Le cadre juridique international

  • intervention dans le cadre de l’ONU (résolution pour rétablir la stabilité du Mali)
  • demande officielle du gouvernement malien
  • appui de nombreux gouvernements africains

Les moyens militaires

moyens aériens
  • bombardements par l’aviation (avions de chasse, hélicoptères) des groupes contrôlant le Nord du Mali
  • utilisation des bases de la métropole (autorisation de survol de l’Algérie) mais aussi des bases africaines (Tchad, Sénégal)
  • appui logistique important de certains États de l’UE et des États-Unis
moyens terrestres
  • envoi de troupes au sol : reconquête du Nord du Mali
  • environ 4.000 à 5.000 soldats français depuis la métropole ou les bases africaines (Côte d’Ivoire)
  • nombreux soldats maliens et de l’Afrique de l’Ouest
moyens navals
  • bâtiments avec avions de reconnaissance au Sénégal
  • transport de matériel militaire via la Côte d’Ivoire

le bilan

  • 6 mois d’intervention, 7 soldats tués
  • retrait puis arrivée des missions de l’ONU et de l’UE

3. Les objectifs

Immédiats

  • repousser les « terroristes » hors du Mali
  • protéger le gouvernement en sécurisant la capitale
  • empêcher la partition du pays

A plus long terme

  • arrivée d’une mission de l’ONU pour stabiliser le pays (élections présidentielles)
  • arrivée d’une mission de l’UE pour renforcer l’armée malienne
  • négociations en cours avec les rebelles touaregs après un cessez-le-feu
  • lutte contre les réseaux terroristes à une échelle plus large (Afrique, Europe)

Sources :

  • Ministère de la Défense
  • Le Monde
  • Le Figaro
  • RFI
  • France 24

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL