Accueil > 1ère > Géographie > G7. Europe & UE > L’identité de l’Europe

L’identité de l’Europe

Une identitée qui évolue avec le temps

mardi 28 août 2012, par Roberto

L’identité de l’Europe a bien évolué au cours du temps. De l’Antiquité au moyen âge, il s’agissait d’un concept purement géographique. Les habitants de l’Europe médiévale se concevaient comme des chrétiens appartenant à la Chrétienté plutôt que des Européens. Il faut attendre la Réforme du XVIe siècle pour que l’Europe s’éloigne progressivement du concept géographique, l’Europe étant à ce moment ce qui unissait les Européens, maintenant que la Chrétienté était divisée.

C’est au XVIIIe siècle que l’usage du mot Europe, dans son sens moderne, devient courant, on commence à parler d’une "civilisation européenne", différente des autres civilisations. Cette idée sera renforcée par une histoire commune (les deux Guerres Mondiales) ainsi que par les discours des pères fondateurs qui définissaient l’Europe comme un espace géographique, historique et de civilisation qui reposait aussi sur des valeurs universelles. Cette définition de l’Europe en tant que civilisation et délimitation géographique sera progressivement substituée vers 1980 par une notion beaucoup plus abstraite ; il s’agit du préambule du traité de Maastricht en 1992 qui construit l’Union Européenne sur des valeurs universelles (droits de l’homme, démocratie).

On voit cependant qu’au XXIe siècle , suite aux élargissements de l’Union Européenne, les responsables européens doivent se reposer la question de l’identité européenne.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL