Accueil du site > TES > Histoire > H3 Socialisme et mouvement ouvrier

H3 Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 (cours)

dimanche 11 novembre 2012, par Christophe Guillot

H3 Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875

Cours = 5h / Sujet de bac = composition ou étude de document(s)

livre Hatier 2012

  • Document élève à télécharger :
    Word - 1.1 Mo
    H3 Cours 2013 document élève

Introduction

Introduction

Travail préparatoire
  • Rappel de 1ère
    Transformations économiques

    1. Rappeler en une ou deux phrases ce que fut l’industrialisation de l’Europe de 1850 à nos jours.

    Transformation sociales

    2. Rappeler en une ou deux phrases quelles furent les transformations de la population active en Europe de 1850 à nos jours.
  • A l’aide de l’introduction livre pages 82-83, répondre aux questions suivants :
    1. Qu’est-ce que le socialisme ?
    2. Qu’est-ce que la « lutte des classes » de Karl Marx ?
    3. Qu’est-ce que le communisme ?
  • A l’aide des repères livre pages 84-85 indiquer la situation politique de l’Allemagne aux dates suivantes :
    • 1871-1918 =
    • 1918-1933 =
    • 1933-1945 =
    • 1949-1990 =
    • 1914-1918 =
    • 1939-1945 =
  • A l’aide de « Ne pas confondre »livre page 112, identifier la signification des sigles suivants :
    SPD =
    KPD =
    SED =
  • Définition du sujet :
    Le socialisme a été une des grandes idéologies qui ont marqué l’Europe. Il naît de l’aspiration des ouvriers à changer leur condition. Il est à la fois une idéologie et une action ouvrière menée par des partis et des syndicats, le tout formant plus généralement le mouvement ouvrier. Patrie de Marx, l’Allemagne fut durablement marquée par le socialisme, depuis l’unification des deux principaux partis socialistes allemands en 1875 et tout au long de l’histoire mouvementée du pays au cours du XXe siècle.
  • Problématique
    Comment le mouvement ouvrier a-t-il évolué en Allemagne depuis 1875 ?
  • Plan
    I. L’affirmation du mouvement ouvrier (1875-1918)
    II. Entre réussites et difficultés (1918-1945)
    III. L’affirmation du modèle réformiste (depuis 1945)

Séances 1 & 2 (1h 1/2)

Activité
3 groupes :
  • G1 = période 1
  • G2 = période 2
  • G3 = période 3
  • Travail en autonomie d’après les consignes = 1h30
  • Mise en commun = 3h

Partie I

Séance 3

I. L’affirmation du mouvement ouvrier (1875-1918)

  • Empire allemand
  • Fondation et essor d’un mouvement ouvrier puissant
A. L’évolution des acteurs

Consigne   : Montrer comment partis socialistes et syndicats s’affirment sous l’empire allemande. Identifier les aspects essentiels de leur idéologie et de leurs revendications.

1. L’affirmation des partis

livre Texte 1 page 87
livre Image 4 page 87

2. L’affirmation des syndicats
  • Document complémentaire 1 Effectifs syndicaux
    JPEG - 18.5 ko
    Effectifs syndicaux en Allemagne 1892-1913

livre Tableau 2 page 87

3. Idéologie et revendications

livre Texte 1 page 87

  • Document complémentaire 2 Programme de Gotha 1875

Le Parti ouvrier socialiste d’Allemagne réclame, sous le régime social actuel :
1. La plus grande extension possible des droits et des libertés politiques dans le sens des revendications précitées.
2. Un impôt unique et progressif sur le revenu pour l’État et les communes, à la place de tous les impôts indirects, spécialement de ceux qui pèsent sur le peuple.
3. Droit illimité de coalition.
4. Journée de travail normale en rapport avec les besoins de la société. Défense de travailler le dimanche.
5. Interdiction du travail des enfants, ainsi que du travail des femmes, qui porte préjudice à la santé et à la moralité.
6. Loi de protection de la vie et de la santé des travailleurs.

Programme du parti socialiste ouvrier d’Allemagne, 1875.

B. L’évolution face au pouvoir politique

Consigne   : Identifier les principales évolutions des socialistes par rapport au pouvoir.

1. Dans l’opposition

livre Texte 1 page 88

2. Vers le pouvoir
  • Document complémentaire 3 Programme d’Erfurt 1891

Le Parti social-démocrate d’Allemagne réclame tout d’abord :
1. Le suffrage universel égal, direct et le scrutin secret pour tous les membres de l’Empire âgés de plus de 20 ans, sans distinction de sexe, dans toutes les élections et tous les votes. Système de représentation proportionnelle. Suppression de toute limitation des droits politiques.
2. La législation par le peuple au moyen. du droit d’initiative et de veto.
4. Abolition de toutes les lois qui limitent ou suppriment la libre expression de l’opinion et le droit d’association et de réunion.
5. Abolition de toutes les lois qui, au point de vue du droit public et privé, mettent la femme en état d’infériorité vis-à-vis de l’homme.

D’après le programme du SPD, Erfurt, 1891.

livre Image 4 page 87

C. L’évolution de la condition ouvrière

Consigne   : Relever les avancées de la législation sociale envers les ouvriers.

livre Image 5 page 89

Partie II

Séance 4

II. Entre réussites et difficultés (1918-1945)

  • République de Weimar puis IIIe Reich
  • Division et répression = difficultés
  • Pouvoir et amélioration = réussites
A. L’évolution des acteurs
1. Entre division ...

livre Textes 1 page 108 + 2 page 100 §1

Consigne   : Montrer que la Première guerre mondiale a durablement divisé le mouvement ouvrier.

  • L’épreuve de la guerre
  • La révolution russe
  • Le 9 novembre 1918
2. … et affrontement

livre Graphique 4 page 93 + Photo 2 page 93

Consigne   : Identifier les différentes formes d’affrontement entre socialistes et communistes.

B. L’évolution face au pouvoir politique
1. Du pouvoir ….

livre Texte 1 page 93 + Personnages-clés page 92 Ebert + Graphique 4 page 93

Consigne   : Montrer comment le SPD arrive et se maintient au pouvoir.

2. … à l’opposition

livre Graphique 4 page 93 + image 1 page 96 + texte 2 page 96 + photo 6 page 97

Consigne    : Montrer l’impact du nazisme sur le socialisme et le communisme.

C. L’évolution de la condition ouvrière
1. Des améliorations grâce aux syndicats et au SPD
  • Document complémentaire 4 Accord Stinnes-Legien

Consigne   : Relever les améliorations des conditions de travail obtenues par les ouvriers.

JPEG - 40.7 ko
Accords Stinnes-Legien 1918
2. Un recul à cause de la crise et du nazisme

livre Photo 3 page 93 + image 3 page 96
Consigne : Relever les conséquences de la crise et du nazisme sur la condition ouvrière.

Partie III

Séance 5

III. L’affirmation du modèle réformiste (depuis 1945)

  • Division puis réunification
  • Évolution en miroir du socialisme et du communisme
  • Fin guerre froide = affirmation du modèle réformiste mais enjeux de la mondialisation
A. L’évolution des acteurs

Consigne   : Relever les évolutions des différents acteurs en RFA, en RDA et après la réunification.

1. En RFA

livre Texte 1 page 103
livre Graphique 2 page 103
livre Tableau 1 page 106 + Graphique 2 page 106

2. En RDA

livre Images 1 page 100 + 2 page 109

3. Après la réunification

livre Graphique 2 page 106
livre Textes 6 + 7 page 105

B. L’évolution face au pouvoir politique

Consigne   : Montrer les différences dans le rapport au pouvoir en RFA, en RDA et après la réunification.

1. En RFA

livre Personnages-clés page 102

2. En RDA

livre Textes 2 page 99 + 3 page 101 + Personnages-clés page 98

3. Après la réunification

livre Texte 3 page 104

C. L’évolution de la condition ouvrière

Consigne   : Relever les différences dans la condition ouvrière en RFA, en RDA et après la réunification.

1. En RFA

livre Texte 3 page 103

2. En RDA

livre Photo 3 page 99

3. Après la réunification
  • Document complémentaire 5 Lois Hartz
JPEG - 62.8 ko
Lois Hartz 4

Conclusion

Conclusion

L’évolution du socialisme, du communisme et du syndicalisme en Allemagne est un bon révélateur de l’évolution d’une idéologie. L’affrontement entre réformistes et révolutionnaires y fut particulièrement marqué. Le mouvement ouvrier y croisa des enjeux majeurs comme la démocratisation et l’unité nationale. Le socialisme s’y trouva confronté à des contextes successifs très différents, de l’Empire à l’Allemagne réunifiée en passant par Weimar, le nazisme et les deux Allemagnes. Ce sont ces héritages que portent les socialismes allemands, dont la diversité actuelle témoigne de la vivacité dans un contexte économique incertain.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL